Cette semaine, nous avons lu une nouveauté de chez Doki-doki, Birdcage Castle, on débriefe.

Alors qu’une de leur camarade de classe a disparu depuis un mois, 6 lycéens se rendent dans un parc d’attraction désaffecté afin de tenter de la retrouver. Ce qu’ils trouveront sur place les mettront tous en danger de mort.

On a lu : Birdcage Castle vol 1

Des seconds rôles idiots

Voila la première chose que l’on observe en débutant ce manga. Sur les 6 personnages de base, plus de la moitié sont de sombres crétins et on se demande comment une telle équipe a pu être formé. Il faut avouer que cela gâche un peu l’histoire car des qu’une décision est prise, elle est systématiquement mauvaise et seul le héros Gin a l’air d’avoir un peu de plomb dans la cervelle.

Un huis-clos haletant

Malgré les personnages, l’histoire est tout de même plaisante. En effet, les héros se retrouvent coincé dans un espèce de labyrinthe mortel ou chaque pas doit être vérifié. On se prend donc au jeu de se demander ce qu’on aurait fait à leur place et à imaginer comment sortir. Les dessins sont très bien faits, que ce soit les décors ou les personnages. On a hâte de lire la suite.

On a lu : Birdcage Castle vol 1

Une histoire en 4 volumes

Birdcage Castle est un manga en 4 volumes qui promet d’être intéressant jusqu’au bout si l’auteur rend ses personnages un peu plus malin.

Note finale : 13.5/20