Nous avions vraiment apprécié le volume 1 de Talentless. Alors quand le 2 est sorti, nous nous sommes jetés dessus, plein d’espoir. Et nous n’avons pas été trop déçu car malgré certains défauts qui rendent le lecteur perplexe, dans l’ensemble nous avons apprécié le manga.

Nana au pouvoir

Dans ce deuxième volume, Nana continue sa mission, à savoir assassiner les talents. Et il faut dire qu’elle s’en sort bien. Et c’est bien la que le récit nous laisse perplexe. Seul Kyoka semble douter d’elle, pourtant certains talents sont des pouvoirs qui permettrait de la démasquer en quelques minutes seulement mais non, Nana continue tranquillement sa route sans soucis majeur. C’est à se demander si les talents ne se développe que chez les enfants au QI limité. C’est bien la que le bas blesse. On aurait apprécié que Nana se trouve des complices, cela aurait davantage expliqué que les talents ne comprennent pas ce qu’il se passe. Au lieu de cela, on découvre que la plupart des talents sont des êtres sans personnalité ou sans cerveaux. C’est dommage.

Il va falloir se reprendre

La qualité des dessins fait que ce volume est tout de même assez plaisant à lire mais il va vraiment falloir que l’auteur se reprenne au niveau du scénario. Sinon, le récit va très vite s’essouffler et c’est dommage tant l’idée de départ est bonne.

Note finale : 12/20

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here