Connaissez vous l’age d’or des animés? Je parle bien sur des années 80. A cette époque, le manga n’est pas très connu en France et doit en grande partie sa démocratisation au club Dorothée. Il faut savoir que lorsque l’émission est lancée sur TF1, très peu de dessins animés sont accessibles car la 5, qui à l’époque, est une chaine très forte avant de couler, possède tous les dessins animés à la mode.

Et c’est pourquoi AB productions, qui produit l’émission, décide de filer au pays du soleil levant et d’acheter tous les animés de l’époque. C’est ainsi que les petits français ont pu découvrir des animés qui restent encore dans toutes les tetes.

Nous avons donc décidé de lancer une série d’articles consacré à ces animés. Le premier sera consacré à Orange Road, alias Max et Compagnie. Pour cette série, nous utiliserons les noms en français.

Max et compagnie

Max et Compagnie est un animé en 48 épisodes, tirés du manga Kimagure Orange Road de Izumi Matsumoto. Il raconte l’histoire du triangle amoureux entre Maxime alias Max, le héros, un lycéen de 15 ans doté de pouvoirs spéciaux tel la télékinésie ou le don de se téléporter et nouvellement arrivé en ville en compagnie de sa famille qui possède les memes pouvoirs que lui. Il rencontrera très vite Sabrina dont il tombera amoureux puis Pamela qui tombera amoureux de lui. Les épisodes raconteront donc les tribulations de ce trio.

Manga Vintage : Orange Road

D’autres personnages auront leur importance au sein de la série tel Manuella et Fanny les sœurs de Max qui elles aussi sont dotées des mêmes pouvoirs ou encore Alex et Isidore ses camarades de classe.

Manga Vintage : Orange Road

Un générique culte

On peut dire ce qu’on veut, les génériques des séries de cette époque sont aujourd’hui devenus pour la plupart culte et Max et compagnie fait parti de ceux-la.

Le prochain épisode sera consacré à Ranma 1/2