C’est l’hiver, le début de la nouvelle année. Qui dit nouvelle année dit résolutions ! Alors que vous êtes peut être en train de saigner un nouveau jeu vidéo, ou de prétendre être un/e geek alors que vous passez votre temps sur facebook, j’ai décidé de faire abstraction de mon extrême paresse pour faire découvrir, ou pas, aux quelques curieux qui pourraient passer par là une raison supplémentaire de rester cloîtrés chez vous bien au chaud en vous morfondant dans votre dépression à l’idée de la rentrée qui approche. Vous commenciez à sentir le besoin de sortir ? Ne vous inquiétez pas, j’ai là quelques choses qui pourraient faire office de remède.

Quand on dit geek, on pense automatiquement à jeux vidéo, à no life, aux MMORPG qui aspirent la vie sociale, mais aussi au cinéma, aux livres (eh oui), aux mangas, et bien d’autres centres d’intérêts.

Qui ne connaît ne serait-ce qu’un manga, même de nom, tel que Dragon Ball, Naruto, One Piece ou encore Fairy Tail, monstres de succès un peu partout dans le monde, que ce soit en version papier… ou animée ! (Remarquez la manière d’amener au sujet dont je veux parler).

Eh oui, les mangas, c’est avant tout les livres, mais de ces mangas découlent aussi des séries animées. Voici donc la présentation de quelques séries qui pourraient en intéresser plus d’un :

*A noter que pour votre santé auditive, si vous envisagez de regarder une série animée Japonaise en ligne, choisissez toujours la VO sous titré français (vostfr) pour vous épargner les voix horripilantes de la VF.

Sword Art Online (25 épisodes, série terminée)

L’histoire se déroule en 2022, alors que la technologie a encore repoussé les limites. Le jeu vidéo n’est pas en reste, car un jeu qui vient de sortir, Sword Art Online, utilise une technologie de réalité directe à l’aide d’un casque, le Nerve Gear, pour plonger le joueur dans l’univers du jeu. Kirito, ayant participé à la bêta auparavant, se procure le jeu et se plonge dedans avec tous les nouveaux joueurs. Alors que tout semblait se passer normalement, tous les joueurs se retrouvent réunis sur la place centrale de la ville de départ et font face à l’annonce de l’Admin de ce jeu : Ils ne peuvent pas se déconnecter, et le seul moyen pour eux d’y arriver sera de terminer intégralement le jeu en franchissant 99 étages d’une tour pour au final battre le dernier boss. Par dessus tout, si leurs points de vie venaient à tomber à 0 dans le jeu, ils mourraient également dans la réalité.

Avec des graphismes relativement soignés, SAO (abréviation) est vraiment agréable à l’oeil, que ce soit au niveau des personnages ou des décors. Le scénario est intriguant dès le début, avec notamment l’impossibilité de se déconnecter pour les joueurs et le risque de mort. L’intrigue est divisible en deux grandes parties, chacune durant une douzaine d’épisodes. La première à tendance à monter en intensité tout au long des épisodes avec assez peu de temps morts. La deuxième est un peu déstabilisante et met plus en avant les relations entre les protagonistes, laissant place à quelques baisses de rythme dans l’histoire. Au final, cette série est très sympa bien que pas exempte de quelques défauts. A voir si cela vous tente !

BTOOOM ! (12 épisodes, série terminée)

Dans l’industrie vidéo ludique, il y a le jeu vidéo BTOOOM !. L’objectif étant de repérer son ennemi grâce à son radar et de le tuer grâce à différent types de bombes appelées « Bim ».

Ryota Sakamoto est un jeune homme adepte du jeu BTOOOM! Et e 10e meilleur joueur au monde. Mais du jour au lendemain, sans savoir pourquoi, il est kidnappé par des hommes en noir et se retrouve perdu sur une île déserte. Pour survivre, il va devoir suivre les mêmes règles que dans son jeu vidéo favori : repérer les autres personnes perdues sur l’île comme lui et les tuer à l’aide des même types de bombes que dans le jeu. Il se retrouve alors plongé dans un Battle Royal sans pitié.

La série a reçu un très bon accueil et semble avoir marqué les esprits des fans. Alors n’hésitez pas !

K (12 épisodes, série terminée)

*Résumé tiré de www.hinata-online.fr

Dans un avenir proche, le Japon se voit déchiré par une guerre entre différents groupuscules ayant chacun à leur tête un roi au pouvoir surnaturel unique dont il peut faire profiter chacun de ses vassaux. Alors que chaque clan restait dans son territoire afin d’éviter tout combat inutile, le roi rouge, Mikoto Suah, décide d’employer les grands moyens pour retrouver l’identité du meurtrier d’un de ses sujets. La vidéo prise lors du crime inculpe clairement un jeune étudiant nommé Yashiro Isana. N’étant plus en sécurité nulle part, ce dernier va essayer de prouver son innocence au cœur d’anciens conflits qui refont surface.

Il faut savoir qu’il existe bien d’autres animés, du même genre ou pas, à vous de faire vos découvertes si vous êtes intéressé 🙂

Quelques sites de visionnage en ligne :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here