Le dessin et l’art, s’ils relèvent de talents très particuliers et en grande partie innés, se rapportent aussi à des notions mathématiques précises. La géométrie est présente partout, et la modélisation 3D a d’une façon ou d’une autre son rôle à jouer pour accompagner les artistes. C’est pour cette raison que nous vous proposons aujourd’hui de découvrir les références body kun pour dessinateurs, une technique très en vogue au Japon et dans le monde des mangas pour un résultat à couper le souffle.

Body kun ou body chan ?

Parmi vous, les mangakas seront la plupart du temps déjà bien au fait de ces figurines articulées japonaises de facture extrême précise… Les autres auront tout de même reconnu l’anglais body – « corps ». Les fans de mangas que vous êtes savent déjà que kun désignera les figurines masculines, tandis que chan concerne leurs pendants féminins.

La figurine body kun, ou la panacée des dessinateurs !

D’un point de vue technique, ce sont de véritables modèles neutres permettant de dessiner des personnages aux proportions à la fois justes et réalistes. L’articulation de ces figurines permet de les positionner dans des postures et attitudes épousant à la perfection le réel. Leurs mains et doigts peuvent tenir une infinité d’objets à leur échelle, exactement comme de véritables êtres humains.

Généralement gris clair, beige ou noir (selon les besoins de l’artiste), le tout est solide, ce qui permet une utilisation à long terme. Les photographes pourront eux aussi être intéressés par un body kun de qualité. Cette révolution s’adresse à tous, amateurs aussi bien que professionnels. Vous pourrez de plus trouver facilement la meilleure perspective ou angle pour une scène donnée.

L’utilité du body kun

Un cochon sud-africain du nom de Pigcasso a un certain succès en peignant de l’art contemporain au hasard… Il aurait en revanche bien du mal à créer des mangas en bonne et due forme ! Dans ce genre littéraire incomparable, le dessin ne laisse aucune place au hasard. Le mangaka doit se tailler des personnages sur mesure, et l’utilisation d’un body kun s’impose quasiment tout le temps.

En effet, si quelques dessinateurs parviennent à se passer de toute forme de modèle (être humain comme figurine) en comptant sur la seule force mentale de leur imagination, ce n’est pas le plus courant. C’est en plus relativement dangereux quant à la qualité du résultat.

L’idéal, pour le dessinateur, est de pouvoir s’appuyer sur du concret. Et c’est exactement à cela que sert le body kun, lequel permet de réaliser dans le réel le tableau de son choix avant de le reproduire – si l’on peut dire – sur le papier. L’ultra-flexibilité des meilleurs modèles de body kun permet donc de donner libre cours à toutes ses envies, planche par planche. Vos créations artistiques en seront d’autant plus réussies !