J-Music…ce terme ne vous est surement pas familier sur GeekPlay.fr. Et c’est bien normal car il s’agit d’une nouvelle rubrique sur la musique japonaise, avec son actualité, et différents artistes que vous allez découvrir chaque semaine sur votre site préféré ! Mon but est ici de vous faire partager ma passion pour la musique japonaise, et je pense vous faire découvrir des clips, des artistes de qualité à travers cette rubrique. Tout d’abord, une petite introduction à la J-Music semble indispensable pour vous expliquer, dans les grandes lignes, ce que cela représente.

Pour commencer, on peut dire que la J-Music est séparée en 7 branches principales bien distinctes. On trouve tout d’abord le genre « J-Rock », le genre « J-Pop », le genre « J-Club », le genre « Visual Kei », le genre « Black Music », le genre « Idols », et enfin le genre « WTF ».

Le « J-Rock » constitue le rock japonais donc, avec de grands groupes comme ONE OK ROCK, FLOW, X Japan, ou encore L’Arc~en~Ciel.

L’Arc~en~Ciel

Le « J-Pop » est ce qui constitue la Pop japonaise, qui est une Pop bien différente de chez nous, et vous comprendrez cela au fur et à mesure des articles de cette rubrique. On peut notamment citer pour cette catégorie une artiste qui me tient à coeur personnellement, ASO Natsuko (Natchan pour les intimes^^), mais je vous parlerai un peu plus d’elle dans un article ultérieur, Miwa, le groupe T.M.Revolution, le groupe SCANDAL, la chanteuse YUI, ou encore le groupe WORLD ORDER.

Aso Natsuko

Le « J-Club » constitue la musique dîte de « club » japonaise ou électronique. On peut y citer notamment YMCK, MEG, Higedriver, Capsule, ou encore Perfume (qui est un groupe que l’on pourrait placer aussi dans la J-Pop).

YMCK

Le « Visual Kei » constitue, en quelque sorte, le « Hard Rock » japonais, avec des chanteurs aux coiffures colorées, parfois déjantées, ou encore aux costumes et vestes bien spécifiques à ce. On peut citer ici un groupe de Visu très connu, The GazettE, MUCC, Golden Bomber, ou encore D’espairsRay.

The GazettE

Le « Black Music » constitue, si l’on peut dire cela ainsi, le « Rap » japonais, la musique de rue en quelque sorte. Ce connaît aussi une influence « RB ». On trouve dans cette catégorie notamment le chanteur Kreva, Matsushita Yuya, le groupe LaughLife, la chanteuse May J, Ryo the skywalker, le groupe EXILE (que l’on pourrait placer aussi dans la J-Pop pour certaines chansons), ou encore le groupe nobodyknows+.

Kreva

Le « Idols » constitue un très spécifique au Japon, on ne trouve cela nulle part ailleurs. A chaque concert, les fans de ce, les « wotas », brandissent leurs glowsticks de manière frénétique et chantent en coeur avec la ou les demoiselles, si il s’agit d’un groupe, à l’apparence « Kawaii » (mignon). Ce constitue le dégoût des uns, et le bonheur des autres, et notamment des wotas. On peut citer ici le groupe PASSPO, qui est un groupe de 9 filles, et il se trouve que j’adore ce groupe particulièrement, un groupe d’Idols culte pour tout fan de J-Music, les Morning Musume, le groupe Buono!, les Berryz Kôbô, les °C-ute, la chanteuse MATSUURA Aya, MANO Erina, Kyary Pamyu Pamyu, ou encore ASO Natsuko que l’on peut placer aussi dans cette catégorie.

PASSPO

Enfin, le « WTF » constitue lui, comme son nom l’indique, les clips de musique japonaise un peu spéciaux, c’est-à-dire « What The Fuck ?! » notamment. On trouve pas mal de clips de cette nature là. Rentrent notamment dans cette catégorie un groupe assez connu dans le genre, 0.8byô to shôgeki, le groupe Urbangarde, Usotsuki Barbie, ou encore Les Romanesques.

0.8byô to shôgeki

Voici donc les grands s faisant partie intégrante de la J-Music. Par ailleurs, pour les fans d’anime, de mangas, certains clips de J-Music possèdent des « Tie-up », c’est-à-dire que ces clips ont la particularité d’être des génériques d’anime, d’émissions, de films, ou de jeux vidéo.

Par exemple, on peut citer FLOW qui a fait plusieurs génériques de Naruto. De plus, je tiens à préciser que vous pouvez retrouver la J-Music, avec des clips récents comme un peu plus anciens mais cultes, sur une chaîne de télévision formidable qui passe par les box ADSL, Nolife. Je regarde cette chaîne depuis environ un peu plus de 3 ans maintenant, et je lui doit de m’avoir fait connaître un peu plus la J-Music, ayant commencé à m’y intéresser avec le générique de GTO, Driver’s High de L’Arc~en~Ciel. Cette chaîne est gratuite, mais si elle vous plaît vraiment, car elle parle aussi de jeux vidéo, de mangas, d’anime, de culture japonaise, vous pouvez vous abonner au service de vidéo en ligne, Nolife Online.

Abonnez-vous pour les soutenir ! Vous pouvez aussi vous inscrire sur le forum du site de la chaîne et ainsi voter pour le J-Top, le ement de la musique japonaise en France (l’émission est diffusée le samedi soir à 19h30 suivie d’une rediffusion le dimanche à 15h00). Donc, si vous aimez la J-Music et que vous comptez vous inscrire, votez ! C’est important. Lien : www.nolife-tv.com.

Voilà, ce tour d’horizon de la J-Music s’achève ici. J’espère vous avoir donné l’envie de suivre cette rubrique toutes les semaines, avec toujours plus d’artistes, de clips, etc.

Je vous laisse désormais avec quelques clips de J-Music que j’ai sélectionné et que j’apprécie particulièrement.

Matane/またね (à bientôt) !

Bien sûr, ce n’est qu’un avant-goût ! Retrouvez toujours plus de J-Music chaque semaine !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here